Rétroviseur-occasion, arnaque ou bonne affaire ?

Rétroviseur-occasion, arnaque ou bonne affaire ?

Conseils et astuces pour vos rétroviseurs

Ce n’est plus un secret, posséder une voiture coûte cher. Entre le coût d’achat de la voiture en question, l’essence nécessaire pour la faire fonctionner, l’assurance ou même l’entretien obligatoire, la facture grimpe de plus en plus pour les consommateurs.

Depuis quelques années, des pièces automobiles d’occasion ont fait leur apparition dans les différents sites d’annonces que peuvent être Leboncoin ou encore Paru-Vendu. Ces pièces ont l’avantage d’être moins chères que les pièces neuves. Parmi ces pièces d’occasion, les phares et les rétroviseurs sont généralement très appréciés par les consommateurs.

Mais faut-il faire confiance aux revendeurs de pièces automobiles d’occasion tels que Retroviseur-Occasion ? La clé de la réponse est tout simplement la provenance des pièces en question.

Les centres VHU, la clé d’une bonne affaire

Pour qu’une pièce automobile soit une bonne affaire, il est nécessaire qu’elles proviennent d’un centre VHU agréé, c’est-à-dire un centre de véhicules hors d’usages.

Mais qu’est-ce qu’un centre VHU ?

Techniquement, un centre VHU est tout simplement une casse automobile française, c’est-à-dire le lieu où sont traités les véhicules qui ne sont plus en état de fonctionner.

En effet, au début des années 2000, le gouvernement fait un grand pas dans le retraitement des véhicules automobiles et imposent de nouvelles normes auprès des casses françaises. Cette réglementation s’est peu à peu durcie et incite les casses françaises de recycler jusqu’à 95% des véhicules hors d’usages qu’elles récupèrent.

Comment savoir si une casse automobile est agréée VHU ?

Chaque casse automobile agréée VHU dispose d’un numéro d’agrément qui prouve qu’elle respecte la législation française sur le retraitement des voitures plus en état de fonctionnement. Lorsque vous vous rendez dans une casse, vous pouvez leur demander leur numéro d’agrément. Si celle-ci n’en a pas, c’est qu’elle ne respecte pas les normes édictées par l’Etat.

Quelle est la provenance des rétroviseurs vendus sur Retroviseur-Occasion ?

Maintenant que vous avez conscience d’où doivent provenir les pièces automobiles d’occasion pour respecter la loi, il est légitime de vous poser la question de la provenance des rétroviseurs sur Retroviseur-Occasion.

Les engagements Retroviseur-Occasion

Comme nous l’avons vu, pour revendre une pièce automobile d’occasion, il est obligatoire que celle-ci provienne d’un centre agréé VHU. Ainsi, l’ensemble des rétroviseurs que vous pourrez trouver sur notre site proviennent de casses françaises sélectionnées pour la qualité de leurs produits ET qui ont un agrément VHU.

Toutes les casses avec lesquelles nos équipes travaillent sont de véritables usines à démantèlement. Chaque année, plus d’1,5 millions de véhicules sont envoyés dans les centres agréés VHU. Retroviseur-Occasion a passé de nombreux partenariats pour vous permettre de remplacer vos rétroviseurs défectueux par de la qualité à petit prix.

Et parce qu’on est sûr de la qualité de nos produits, tous nos rétroviseurs sont garantis 1 an. Nos équipes vont encore plus loin et vous assure la garantie Satisfait ou Remboursé.

Faîtes des économies en respectant l’environnement

Le prix d’un rétroviseur d’occasion est généralement plus attractif qu’un rétroviseur neuf. Ainsi, en plus de faire un geste pour l’environnement en donnant une seconde vie à un rétroviseur encore en état de fonctionner (contrairement au véhicule sur lequel il a passé sa première vie), vous allez faire des économies.

En effet, sachez qu’un rétroviseur d’occasion est généralement revendu à un prix qui défie toute concurrence. En moyenne, vous allez pouvoir faire près de 60% d’économie par rapport au prix constructeur d’un rétroviseur neuf.

 (3)  

phare-occasion